1er Site d’échange d’emplois en France





Swopyourjob.com, ton CDI contre mon CDI,  ta Mairie contre ma collectivité

Cette plateforme d’échange est une véritable innovation Française car elle a été imaginée et conçue pour celles et ceux dont le Projet est de changer de ville, de région ou d’employeur sans perdre son CDI ou sa titularisation si vous êtes fonctionnaire.

Une enquête réalisée il y a quelques années par l’Institut GKF pour le compte du site d’emploi Monster  révélait même que vous étiez entre 7% et 9% de la population active à ne plus aimer votre travail soit plus de 2 millions de Français . Et selon un autre sondage réalisé en 2016 par l’étude RANDSTAD, 1  salarié sur 2 serait prêt à partir travailler à l’étranger pour le « bon » travail. Il est fort probable que ce chiffre ne baisse pas en 2017 si rien ne change.

Notre équipe a essayé de comprendre pourquoi ces salariés ne s’épanouissaient pas dans leurs entreprises ?    Les raisons sont bien entendu variées mais 4 causes majeures émergent principalement chez nos concitoyens, nous avons d’abord :

En France le trajet « aller » du travail dure en moyenne 23 minutes pour les plus chanceux mais plus d’1 heure pour les moins chanceux. Vous êtes donc une fois encore près de 7% de la population active à sacrifier au moins 2 heures (aller-retour) de votre journée en voiture ou en transports en commun.               Ce délai anormal pour une communauté moderne comme la notre, grignote lentement  l’énergie d’un homme ou d’une femme et ne favorise en rien la sérénité dans les foyers Français.  Est-ce qu’un parent après une journée de travail et 2 heures de déplacement possède encore l’énergie nécessaire pour s’occuper convenablement d’un enfant, d’un adolescent, de ses repas ou de son éducation, il est permis d’en douter.. Le Droit du travail précise bien qu’un salarié doit bénéficier d’un repos quotidien au minimum de 11 heures entre la fin de sa journée et la reprise le lendemain, à ceci près qu’on oublie souvent de compter le temps de trajet. Il est facile d’en déduire qu’un nombre important de Français fait des journées de plus de 14 heures entre le lever et le retour à la maison. Cette fatigue supplémentaire due au trajet inhibe toute concentration pourtant si indispensable dans les métiers consciencieux comme la comptabilité, la caisse, l’informatique, les métiers créatifs comme le design, l’architecture, les métiers de sécurité alimentaire et de goût comme la cuisine ou encore ces métiers au volant où la fatigue peut être fatale pour le salarié avec de graves conséquences pour l’employeur.

Certains travaillent dans la même entreprise ou la même mairie depuis de nombreuses années 10, 20 ou même 30 ans sans être pour cela si âgé si on prend le cas où un salarié aurait commencé à travailler dés 18 ans. Il aurait à ce jour 40 ans et au minimum encore 20 ans pour avoir le nombre de trimestre requis pour entrevoir une retraite méritée, mais peut encore en théorie travailler  8 années de plus. Ces derniers estiment pourtant avoir largement fait le tour de leur entreprise et cela se comprend. Ils aspirent donc à découvrir d’autres horizons professionnels au travers d’une nouvelle société, d’une nouvelle équipe qui les motivera davantage.. Ces longues expériences sont des atouts indiscutables pour tout nouvel employeur.

Les conflits entre salariés ou avec l’employeur ne sont pas nouveaux en France mais la quasi majorité ne sont pas médiatisés mais restent dans l’anonymat. En parler n’est jamais facile mais ça n’est pas moins une réalité. Dans de nombreux cas, lorsque tout a été fait pour arranger une relation dégradée mais sans aucun résultat cela devient une épreuve pour chacun des protagonistes ; qu’il soit employé ou  employeur car devoir par nécessité revenir chaque matin à l’entreprise pour travailler ensemble est très pénible. Ceci ne remet pas en cause les compétences ou la qualité des gens mais bien de leur incapacité à travailler ensemble. Certaines relations professionnelles deviennent incompatibles avec le temps, il faut parfois s’y résoudre et l’admettre car ce qui nuit à l’humain nuit inéluctablement à l’entreprise, son économie et son fonctionnement.. Ceci se traduit souvent par des arrêts maladies de la part des salariés et pas de complaisance comme on le pense souvent à tord mais cela cache véritablement un mal profond. Un salarié se fait arrêté par un médecin lorsqu’il est à bout mais qu’en est-il du patron ou du DRH qui lui ne peut se permettre une absence lorsqu’il gère une équipe importante ?

Combien sommes nous précisément à avoir fait ce choix si fondamental de déménager pour trouver du travail ? Abandonner la ville ou la région que l’on aime, le lieu ou le département de ses parents, de son conjoint ou de ses enfants ?   Ne sommes nous pas des centaines de milliers ces dernières années à avoir quitté la capitale pour la Province, les Alpes pour la Bretagne, les hauts de France pour les pays de la Loire.. et l’on pourrait décrire ce chassé croisé à l’infini. Cela crée des déracinés, et cette absence de lien familial peut s’accentuer au fil des ans et nuire moralement à chaque individu et donc une fois encore à l’entreprise dans tout ses aspects d’ordre lucratifs ou pas.

Que faire, démissionner, licencier ?

Nous savons que les salariés démotivés ne démissionnent presque jamais par peur du lendemain, pour des raisons évidentes de charges familiales, logement, crédit, voiture, centre de loisirs, crèche, etc.. Sans oublier ces branches professionnelles qui restent saturées avec de rares opportunités sur le marché du travail. Tout ceci explique les situations de découragement de milliers de salariés. D’un autre coté, l’employeur n’est pas mieux loti car il ne peut licencier injustement, ça ne lui apporterait aucun bénéfice sur un point de vue « Ethique » ni profitable sur un point de vue « Financier » surtout si ça se présente devant les tribunaux (frais d’avocats, frais de licenciement et poste inoccupé). Une situation d’impasse dure des mois voire des années. Chaque cas est unique mais tous ont un coup financier pour l’entreprise, et bien désormais vous avez un autre choix.

Troquer votre Emploi contre un autre sans démissionner !!

Pouvoir travailler près de chez soi, Changer d’entreprise lorsque rien ne va plus, Retrouver sa famille ou sa région natale peut devenir une réalité grâce à notre plateforme. Rendez-vous sur la Rubrique Fonctionnement pour savoir comment ça marche.

Troctonjob est une marque protégée depuis 2006,  INPI Paris..              

L’équipe de Troctonjob

L’échange des idées est aussi indispensable aux peuples que l’échange des substances.
Anatole France 1902

magazine-troc-060